Entre désherbage et biodiversité, deux facettes de la végétation spontanée urbaine

Les Baromètres s’animent

Que de choses passées depuis le lancement du site, fin mars dernier ! Un bel accueil de la part des lecteurs, des relais dans les réseaux et la presse professionnelle, une communauté naissante… Rejoignez-nous en vous inscrivant à la mailing-liste en page d’accueil, pour être informés des actualités du site !

Pendant ce temps, plusieurs nouveaux contenus sont en train de mûrir gentiment. Nous vous livrons aujourd’hui trois nouvelles pages Données, qui vous donnent le ton des sujets du moment.

Pour savoir ce que sont les pages Données ou Synthèses, allez donc voir dans l'à propos, ou les découvrir directement depuis le plan du site !

De nouvelles sources en cours d’exploitation

Le thème fédérateur de nos nouvelles publications, vous l’avez identifié en lisant le titre de ce billet. Végétation spontanée, flore des rues, adventices ou herbes folles… Autant de noms que de facettes à ce vaste sujet.

Nous reprenons actuellement les informations contenues dans plusieurs travaux coordonnés ou réalisés par Plante & Cité. Ils nous renseignent chacun sur plusieurs notions clé, que nous allons vous livrer au fil des prochaines publications.

Que se passe-t-il lorsqu’on arrête de désherber un espace sablé ?

Vaste question, à laquelle l’étude de l’enherbement des espaces sablés en ville, et notamment de la manière dont la flore spontanée les colonise (Plante & Cité, 2008), permet d’apporter quelques éléments de réponse.

Nous commençons avec le nombre d’espèces végétales observées sur ces espaces où le désherbage a cessé : c’est la diversité spécifique, composante de la biodiversité, qui nous renseigne en partie sur les dynamiques de colonisation de ces milieux. Les résultats nous renseignent sur les déterminants de la diversité floristique Entre désherbage biodiversité, deux facettes végétation spontanée urbaine observée.

A suivre, plus de pages Données tirées de cette étude, et une Synthèse pour lier le tout.

D’ailleurs, quelles sont les plantes les plus fréquentes, en ville ?

Pieds d’arbres, allées, aires de jeu, accompagnements de voirie… sait-on quelles plantes s’y développent ? La littérature scientifique et technique nous donne quelques pistes.

Une synthèse bibliographique des espèces végétales spontanées les plus présentes en ville a été réalisée par Plante & Cité en 2013.  Les cinq références exploitées sont des articles de presse professionnelle, des mémoires d’ingénieurs et un guide de la flore des rues tiré du programme de sciences participatives Sauvages de ma rue.

L’examen et le recoupement de ces documents abouti à cette liste de 178 plantes spontanées en milieu urbain et de leur occurrence Entre désherbage biodiversité, deux facettes végétation spontanée urbaine, c’est à dire de la probabilité de les rencontrer. Pour l’instant présentée avec les noms latins, nous travaillons à vous livrer également la liste de noms communs.

Quand il faut désherber, comment maîtriser les coûts d’intervention ?

L’enherbement n’est pas toujours souhaité pour autant. De nombreuses références existent au sujet du désherbage, tant sur ses aspects techniques qu’économiques. Le programme d’étude Compamed ZNA sur la comparaison des méthodes de désherbage en zones non agricoles (coordonné par Plante & Cité, de 2008 à 2014) nous renseigne sur ces deux aspects, mais aussi sur l’impact environnemental des pratiques de désherbage.

Quant à la question des coûts, en connaître la composition donne des pistes pour les maîtriser. C’est l’objet de la première page que nous publions à ce sujet : les composantes du coût de l’intervention Entre désherbage biodiversité, deux facettes végétation spontanée urbaine nous apprennent combien pèsent les différents postes de dépenses pour chaque technique de désherbage.

Signalons que, grâce à l’outil de modélisation Compamed, vous pouvez simuler l’impact environnemental et le coût du désherbage d’un de vos sites.

Et surtout, restez en contact !

Les sources en cours d’exploitation sur l’enherbement et le désherbage vont livrer très prochainement de nouveaux résultats. Pour être informé de leur publication, inscrivez-vous sur la page d’accueil.

Vous pouvez aussi nous écrire pour nous transmettre vos commentaires, idées, retours de toutes sortes, et nous aider à compléter et améliorer le site !

Bonne découverte, et à bientôt pour une nouvelle publication.